30 novembre, par Malika Alouani

Salon éducatice 2018 : Exposé, animé des usages autour du numérique

Un espace plus explicite à l’aide d’affichage mobile

Des « Plumes » à fonctionnalités multiples


Des panneaux Plumes : qu’est-ce donc ?

Au salon Éducatec-Éducatice de novembre 2018, l’équipe de formateurs de la DANE a animé, comme à son habitude, de nombreux ateliers, mais avec cependant une plus grande facilité cette année grâce à la présence de panneaux "Plumes" qui ont permis d’organiser l’espace d’animation de manière plus souple et modulable.

Planches recto/verso ultra légères, recouvertes d’une surface blanche inscriptible, non numériques, ces objets mobiles ont amélioré notre installation physique et rendu plus opérationnelles plusieurs de nos actions durant ces trois jours.

Des panneaux "Plumes" : pour quoi faire ?

Sur le salon, nous avons besoin de :

  • communiquer sur des projets pédagogiques réalisés dans l’académie ;
  • valoriser clairement des actions pertinentes et engageantes pour la réussite des élèves ;
  • animer facilement des ateliers avec élèves ;
  • mettre en œuvre rapidement des ateliers avec des groupes d’adultes et des groupes d’élèves.

Dans cette perspective, l’affichage et la communication à l’intention des différents publics accueillis et des différents temps de formation et d’animation étaient un enjeu stratégique.
Pour satisfaire l’ensemble de nos besoins, les panneaux « Plumes », en tant que support physique, ont répondu aux différentes contraintes et ont permis d’expliciter des démarches de travail, délimiter des espaces d’ateliers, proposer des espaces de contribution et afficher des ressources.

Quelques exemples d’utilisation

  • Devant l’espace immersif « Pour enseigner et apprendre avec le numérique », l’affichage de contribution a permis d’engager plus facilement les visiteurs à participer. Charline Avenel, Rectrice de l’académie de Versailles, a d’ailleurs elle-même contribué.
  • À côté du bar à ressources, l’affichage du qr code permettant de télécharger l’application était visible par tous.
  • Pour délimiter l’espace robotique, l’installation en format tipi de ces deux planches a facilité le cloisonnement de la zone d’activité des élèves
  • Les démonstrations d’intervenants ont pu avoir lieu dans un espace secondaire avec une projection plus souple sur ces plumes. Cette zone d’exposé et de communication supplémentaire positionnable rapidement a rendu possible un plus grand nombre de présentation.

Cet outil simple confectionné à l’origine par des designers pour des usages de créativité et de co-construction s’adapte à de nombreuses situations et peut, de par ses caractéristiques, présenter un intérêt non négligeable en milieu scolaire.

Crédits photo : Philippe Marion et Philippe Roca - Dane Versailles 2018

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)